La vie de chien, ça suffit !

Chien de NoëlQui peut en vouloir à certains maîtres de souhaiter que leur chien bénéficie de la même sécurité, du même confort et des mêmes distractions qu’eux ? Comme n’importe quel autre membre de la famille, le petit chouchou a le droit à tous les égards. Le marché est donc florissant dans ce domaine, les industriels pensant à tout ou presque…

Plus question, par exemple, de perdre le contact avec son chien, que l’on soit au travail ou à l’autre bout du monde : il suffit de fixer au collier de l’animal, un Pet cell (petsmobility), muni d’un GPS pour pouvoir, depuis son ordinateur ou son téléphone portable, géolocaliser l’animal et suivre ses déplacements en temps réel.

À l’inverse, c’est le chien qui peut suivre les déplacements de son maître et de nombreux animaux de compagnie effectuent, chaque année, de longs voyages. Même s’il est loin le temps où Tony voyageait en Concorde, bavant d’admiration devant les plus charmantes hôtesses d’Air France, des milliers d’animaux de compagnie sillonnent le monde tous les ans. C’est une autre compagnie qui les prend en charge dans un tel cas, plus aérienne que celle à laquelle ils sont habitués, si leur maître ne veut pas leur faire connaître la rigueur de la soute. Le toutou peut même faire son cabot, en choisissant l’équipage qui a le plus de chien, puisqu’il existe plusieurs transporteurs aériens offrant ces services. Il ne reste plus qu’à réserver le taxi pour conduire le molosse à l’aéroport. Sinon, d’autres agences peuvent régler l’ensemble des détails du voyage avec l’animal.

Pour ce qui est de l’alimentation, là encore, tout est prévu : alimentation bio ou alimentation light pour aider à lutter contre l’obésité canine qui serait en nette progression.

Enfin, pour des soirées réussies avec le meilleur ami de l’homme, rien ne vaut une bière sans alcool aromatisée à la viande (la Kwispelbier) et un bon film. Chacun la tête sur son coussin, il est maintenant possible de regarder des films destinés à son ami à quatre pattes. Ce privilège n’est plus réservé aux chiens japonais et américains, les chiens du Vieux continent peuvent aussi apprécier les productions de Dogllywood, truffées de sons et d’images censés capter leur attention. Si avec tout ça, toutous et maîtres continuent à se regarder en chien de faïence, il n’y a plus rien à y comprendre…

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire