Sea, sex and… prison

Plaisir à la plageLes vacances, le sable, les corps bronzés… Il n’y a pas que la mer qui monte sur les plages estivales, le désir aussi. Mais mieux vaut savoir ce que l’on risque avant de se laisser aller à faire l’amour sur le sable. Tant que l’on a pour seul témoin la voûte céleste et à condition de ne pas oublier de sortir avec un préservatif plus ou moins design, on ne risque pas grand-chose, si ce n’est un grain de sable. Là où les choses se compliquent, c’est lorsque la maréchaussée locale débarque…

En France, faire l’amour sur la plage équivaut à une exhibition sexuelle réprimée par le code pénal avec à la clé une peine possible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Mais il semble exister une certaine tolérance de la part des forces de l’ordre…

En Suisse où la mer se fait rare, mais où les plages ne manquent pas autour des lacs, si un enfant est témoin des ébats la sanction peut aller jusqu’à cinq ans de prison pour les amoureux. Si c’est juste un adulte qui “tombe” par hasard sur le couple et qu’une plainte est déposée, l’amende peut être au maximum de 10 000 francs suisses (environ 7 500 euros).

En Thaïlande, il n’y a pas que les actes sexuels qui sont interdits sur la plage, le naturisme et même les seins nus peuvent donner lieu à des sanctions. Là aussi, il peut exister une certaine tolérance, tant qu’un mineur ou une prostituée ne sont pas en cause. Un couple iranien a dû, par exemple, payer 50 bahts (environ 10 euros) après s’être donné en spectacle à l’ombre des cocotiers de Pattaya.

À Dubaï, on ne badine pas avec l’amour. Des touristes anglais ont échappé de peu à la prison, même si c’est surtout le fait de ne pas être mariés qui leur valait des poursuites.
En Roumanie, les contrevenants risquent sept ans de prison.

De nos jours, mieux vaut partir au Canada, en Norvège, en Jamaïque ou en Bulgarie. Là-bas, la sanction se limite le plus souvent à un simple avertissement ! Un vrai plaisir…

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Commentaire

Sea, sex and… prison — Un commentaire

  1. Ping : Un vol à destination du 7e ciel | Le Blog de Presse et Multimedia

Laisser un commentaire