Twitter suggère François Hollande

Oiseau bleuEst-il encore nécessaire de présenter Twitter, « le réseau d’informations en temps réel qui vous connecte aux dernières histoires, idées, opinions, et actualités » comme il se définit lui-même ? Rares sont ceux qui s’intéressent un tant soit peu à Internet et qui n’ont pas un compte servant à diffuser des informations les concernant ou leur permettant de suivre l’actualité des personnes, des sites, des marques ou des institutions auxquels ils portent un intérêt. Presse et Multimedia n’échappe pas à la règle : un moyen simple pour la rédaction de suivre ce qui se passe en droit de la santé, en santé au travail ou dans le domaine des nouvelles technologies, pour ne citer que quelques exemples, mais aussi d’informer les lecteurs du blog qu’un nouvel article vient de paraître.

Les tweets, ces « petites rafales d’information » ne comprenant pas plus de 140 caractères, sont devenus une arme dans l’arsenal moderne de la communication, à tel point que quelques scandales politicomédiatiques ont été lancés par ce biais. Twitter l’affirme : « c’est avec un simple Tweet, que des millions de personnes apprennent ou montrent leur soutien à des initiatives constructives qui seraient autrement passées inaperçues ». La course au nombre d’abonnés est aussi devenue une façon d’être reconnu pour une marque, une organisation ou pour un homme politique, une façon de montrer que ce que l’on a à dire ou à vendre intéresse le plus grand nombre.
Si certains n’hésitent pas à payer pour que des robots ou des petites mains viennent donner l’impression de “suivre” leur compte en s’abonnant, se donnant ainsi plus d’importance qu’ils n’en ont grâce à une pratique pour le moins douteuse, d’autres utilisent les moyens offerts en toute transparence par Twitter pour arriver à leurs fins. Il n’est même parfois pas nécessaire de faire quoi que ce soit pour voir son compte “suggéré” aux autres utilisateurs du réseau. En effet, un algorithme détermine des suggestions en fonction des comptes que suit déjà l’utilisateur, et du type d’interactions que d’autres utilisateurs ont avec ces comptes, une façon pour Twitter d’augmenter les interactions entre ses utilisateurs, et même d’augmenter ses revenus grâce à des « suggestions personnalisées » associées à des comptes sponsorisés. Difficile d’échapper à ces suggestions lorsque l’on navigue sur le site de Twitter ou que l’on reçoit des mails de ce réseau, elles y sont omniprésentes (page d’accueil, pages de profil, courriers électroniques, etc.).

Mais que sait-on de cet algorithme de suggestion et de la façon dont les « suggestions personnalisées » sont réellement gérées ? Peu de choses… Et comment ne pas se poser de questions quand une grande radio revient régulièrement dans les suggestions de plusieurs comptes au nombre et à la population d’utilisateurs très différents, sur une période donnée, soit qu’aucune mention de sponsoring ne soit présente ? Des questions auxquelles on aimerait bien avoir des réponses quand, dans le même temps, le fil de François Hollande, président de la République française, est proposé : une suggestion “géniale”, d’après Twitter !

Mail de Twitter reçu par Presse et Multimedia


Courrier électronique de Twitter reçu par Presse et Multimedia

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire