Arrêter de fumer grâce à Facebook

Arrêter de fumer grâce à FacebookAu moment où Mark Zuckerberg a créé Facebook, il ne devait pas imaginer que son réseau social puisse un jour aider certains de ses abonnés à arrêter du fumer…

Comment procéder ? Tout est expliqué dans une vidéo présentant une application appelée Blackmail yourself. Comme elle est en anglais et que Presse et Multimedia ne recule devant rien pour satisfaire ses lecteurs, voici quelques explications pour ceux qui sont fâchés avec la langue de Skakespeare et qui ont néanmoins très envie d’arrêter de s’empoisonner.

Le créateur de cette application part du principe que chaque fumeur dispose de photos de lui qu’il n’a nulle envie de partager avec le reste du monde. À l’heure du numérique, il est en effet bien rare de ne pas avoir été flashé dans une situation un brin compromettante par un ami, en tenue d’Ève, amoureux de la dive bouteille ou en train de dévaliser le frigo alors que l’on pérore au sujet de son régime… Et c’est de ces clichés que va venir le salut du tabagique.

Première chose à faire pour le fumeur désireux d’arrêter : installer l’application sur son compte Facebook et ne pas jouer les difficiles quant à la confidentialité de son profil à l’égard de ce service. Puis  fixer le jour où l’intoxication doit prendre fin. Ensuite, télécharger les photos ses plus gênantes par le biais de l’application et, enfin, donner le droit à plusieurs de ses plus proches amis de publier où bon leur semblera ces photos s’ils le voient une cigarette au bec après la date fatidique. Pour ce faire, ils devront eux aussi avoir installé l’application sur leur profil Facebook.

Blackmail yourself, une application de « pression sociale », tendance nudge.

Il faut être suicidaire pour confier ainsi ses photos les plus embarrassantes à une application Facebook à qui l’on permet, en plus, d’accéder à son profil sans aucune restriction, diront certains. Mais ne faut-il pas l’être tout autant a pour inhaler plusieurs fois par jour du polonium 210 ?

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire