Ne donnez pas les médicaments à la cuillère !

Pas de cuillère pour les médicaments liquidesUtiliser une cuillère pour donner une dose de sirop à un enfant peut être dangereux. C’est ce qu’ont révélé des experts grecs et américains après avoir étudié la contenance de 71 cuillères à café et de 49 cuillères à soupe différentes vendues dans le commerce. Leur étude vient d’être publié dans l’International Journal of Clinical Practice.

Rien qu’en utilisant un modèle différent de cuillère à café, des parents peuvent donner 192 % plus de principe actif à leurs chères têtes blondes puisque leur contenance varie de 2,5 à 7,3 ml, soit largement de quoi conduire à une overdose. Quant aux cuillères à soupe, leur contenance peut aller du simple au double.

Même si la prescription du médecin est formulée en cuillères à café ou à soupe, les auteurs de l’étude recommandent aux parents de bien lire la notice et de ne se servir que de la cuillère doseuse fournie avec le flacon, d’une seringue ou d’une cuillère graduée pour donner une dose adaptée au poids et à l’âge.
Même chez l’adulte, le professeur Falagas déconseille l’usage des cuillères du tiroir de la cuisine.

L’utilisation des médicaments pédiatriques est particulièrement délicate, à tel point que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé nécessaire de publier un « formulaire modèle » commun à tous les pays indiquant « comment utiliser plus de 240 médicaments essentiels pour soigner les enfants de 0 à 12 ans. Pour la première fois, les médecins du monde entier ont accès à des informations standardisées sur l’usage recommandé, la posologie, les effets indésirables et les contre-indications de ces médicaments chez l’enfant. » Et l’OMS de rappeler qu’« une erreur de dosage chez un enfant tout petit peut avoir des conséquences désastreuses. »

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.