Faire du sport pour devenir pédicure, kinésithérapeute ou psychomotricien

Franchir les étapes pour aller plus loinÀ la lecture du Journal officiel de la République française du 21 mai 2010, il n’est plus possible de douter qu’il est bon pour la santé de faire du sport. À tel point que les étudiants ayant eu de bons résultats au cours de leurs deux premiers semestres d’études de licence en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) vont pouvoir, à titre expérimental, être admis en première année d’études préparatoires aux diplômes d’État d’ergothérapeute, de technicien de laboratoire médical, de manipulateur d’électroradiologie médicale, de masseur-kinésithérapeute, de pédicure-podologue et de psychomotricien après avis d’un jury. Les membres du jury sont nommés par le préfet, préfet de région. Cette nomination se fait sur proposition du directeur régional des affaires sanitaires et sociales, en liaison avec les directeurs des écoles ou des centres de formation ou leurs représentants directeurs techniques. Le jury est présidé par le directeur régional des affaires sanitaires et sociales ou son représentant.

Deux autres passerelles ont été mises en place et le même jury pourra admettre des étudiants en fonction de leurs résultats obtenus lors de la validation des unités d’enseignement de la formation délivrée au cours de la première année commune aux études de santé ou au cours des deux premiers semestres de licence en sciences de la vie et de la Terre (SVT).

Les vocations naîtront sans doute plus tard…

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire