Influence de l’environnement sur la santé

La planète et la santéAu XIXe siècle, les préoccupations liées à l’environnement ont fondé la médecine préventive et la santé publique. Mais au fil des années, notre environnement a beaucoup changé faisant naître des risques nouveaux, également susceptibles d’avoir des effets néfastes sur notre santé. Si les facteurs environnementaux n’entraînent pas vraiment de pathologie spécifique, ils contribuent aux pathologies chroniques.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a développé une méthode qui permet d’évaluer le poids des facteurs d’environnement sur la santé : approche dite du « fardeau global des maladies » fondée sur la mise au point d’un indicateur qui combine la mortalité et la morbidité.
Au plan international, un quart des maladies serait ainsi attribuable à l’environnement : principalement les diarrhées liées à l’eau et les pathologies respiratoires liées à la pollution atmosphérique. Le calcul de la proportion des cancers attribuable à l’ensemble des facteurs environnementaux est, quant à lui, très difficile à évaluer : pour certains le comportement individuel (consommation de tabac, par exemple) et les expositions professionnelles sont des risques environnementaux ; pour d’autres, ils n’en sont pas. Ces divergences font que le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) estime à 0,5 % la proportion de cancers liés à la pollution de l’air, de l’eau et de l’alimentation, tandis que trois agences publiques américaines estiment qu’au moins deux tiers des cancers sont imputables à des facteurs environnementaux.

La liste des facteurs de risques environnementaux est longue. Les grandes variations de température, par exemple, peuvent engendrer un stress thermique susceptible de retentir sur l’état de santé de la population : au-delà de l’an 2050, des experts prévoient qu’un été sur deux sera marqué par une canicule. Même si les hivers sont plus doux, la différence de température entre les saisons sera plus marquée.

Si l’émission des polluants tend actuellement à être maîtrisée dans de nombreux pays, la pollution atmosphérique demeure plus marquée en raison des changements climatiques.
Et les effets de cette pollution sont catalysés par les pollens qui sont de plus en plus abondants. La pollinisation s’accroît en raison de l’évolution de la distribution des végétaux. En 1900, un pied d’ambroisie produisait 5 grammes de pollen, aujourd’hui ce sont 10 grammes de pollen et cette quantité devrait encore doubler au fil des décennies. 20 % des français souffrent actuellement d’affections liées au pollen, telles que des rhinites, conjonctivites, gênes respiratoires.

La plupart des maladies infectieuses sont influencées par le climat, principalement les maladies transmises par l’eau, les aliments, les vecteurs tels que le paludisme, l’infection à virus West Nile qui a gagné le monde entier au cours des dernières années, le chikungunya et récemment la dengue en métropole.
Les feux de forêt génèrent des polluants tels que de la dioxine ou des furanes qui vont s’accumuler dans les sols durant de nombreuses années et entraîner parfois des contaminations alimentaires.

Santé et environnement font naître un nouveau concept de prévention qui consiste à diminuer les risques et non à faire de la prévention au sens strict. Dans ce domaine, il n’est donc plus question de prévention primaire, secondaire ou tertiaire.

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Commentaire

Influence de l’environnement sur la santé — Un commentaire

  1. Bonjour,

    Nous tenons à vous faire part d’une belle action organisée par la Fondation Greffe de Vie, qui œuvre en faveur du don d’organes.

    Soucieux de sensibiliser à cet enjeu de solidarité, nous organisons, du 1er juin au 17 octobre 2011, un grand concours créatif qui a pour objectif de faire connaître massivement la loi sur le don d’organes.

    Ce concours est ouvert à toute personne âgée de 18 ans et plus, qui devra réaliser une vidéo d’une durée de 20 à 60 secondes.

    Les trois meilleures créations seront distinguées par un Jury de professionnels du milieu médical et de la communication et recevront les prix suivants :

    – 1er prix : Un séjour pour 2 personnes durant 12 jours dans le Grand Ouest Américain
    – 2ème prix : Deux Netbook (10 pouces)
    – 3ème prix : Deux entrées pour un parc d’attraction

    L’originalité et la créativité feront toute la différence. La vidéo plébiscitée sera diffusée à large échelle pour qu’un maximum de personnes puisse être touché par le message développé.

    Dans ce contexte, nous vous serions extrêmement reconnaissants s’il vous était possible de relayer cette information sur votre blog.

    NB: Vous trouverez plus de détails en suivant ce lien, http://www.greffedevie.fr/concours-ac.asp.

    Cordialement,
    L’équipe de la Fondation

Laisser un commentaire