Le marc de café a de l’avenir

Une tasse de caféChaque Français ne consomme en moyenne que 5 kg de café par an alors que les Scandinaves en consomment plus de 13 kg. Après avoir tiré un trait sur les risques cardiovasculaires liés à cet autre or noir, on n’a de cesse que de nous vanter les bienfaits du café, notamment sa grande richesse en antioxydants qui aiderait à lutter contre le vieillissement.

Le café n’a pas, pour autant, que des avantages. Quelles que soient les méthodes utilisées pour le préparer, il y a toujours un résidu : le marc de café qui serait une source de déchet énorme, sans parler des dosettes. Une ville de la région parisienne a donc décidé de récupérer les 50 tonnes de marc de café produites par des distributeurs automatiques pour l’utiliser comme fertilisant dans les espaces verts de la ville. Le marc de café est très riche en azote ce qui en fait un excellent engrais. Il est également répulsif vis-à-vis de nombreux insectes nuisibles et peut éviter le recours à des pesticides.

La liste des usages du marc de café ne cesse de s’allonger : les voyants l’utilisent depuis toujours pour prédire l’avenir, les États-Unis songent à l’utiliser comme biocarburant et certains s’en servent même pour lutter contre la cellulite.

What else ?

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Commentaire

Le marc de café a de l’avenir — Un commentaire

  1. Ping : Ceux qui ont du flair se laissent séduire | Le Blog de Presse et Multimedia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.