Un petit cadeau peut faire grossir

Régime hamburgerNe profitons pas de l’amour des enfants pour les jouets pour les rendre obèses ! C’est le raisonnement tenu par le conseil municipal de Santa Clara, ville de la Silicon Valley, qui envisage d’interdire aux fast-foods de la région d’offrir des jouets dans les happy meals afin de ne plus inciter les enfants à consommer ces repas, invariablement composés d’un hamburger, de frites et d’un soda, beaucoup trop caloriques, selon les autorités.

Cette technique du petit cadeau offert est une méthode qui continue à faire ses preuves en marketing. Ce stratagème fonctionne également parfaitement chez les adultes dans tous les domaines. Récemment, un parfumeur a dopé ses ventes en offrant  un coffret de 20 cartes du Kama sutra pour tout achat d’un de ses parfums.
Mais lorsqu’il s’agit d’obésité les choses sont plus sérieuses. Dans la Silicon Valley, même les employeurs sont impliqués dans la prévention de l’obésité chez leurs salariés. En effet, la plupart des prestigieuses entreprises dont le siège est établi dans cette région de la Californie proposent à leurs employés de faire du sport sur leur lieu de travail, de se restaurer de manière très équilibré, voire même de s’étendre un moment dans un nap pod

Quelques kilos en trop, quelle importance ? Une étude récente publiée dans le BMJ met en lumière de nouveaux méfaits de l’obésité, notamment sur la sexualité : les hommes obèses souffrent davantage de problèmes d’érection et davantage d’avortements spontanés sont observés chez les femmes qui ont un surpoids trop important.

Attention à ne pas être réducteur pour autant : l’obésité ne se limite pas à un problème d’alimentation. De plus, au pays d’Obelix et de la gastronomie, pas question de jeter le menhir à ceux qui sont juste un peu enrobés, l’industrie agroalimentaire et le secteur de la restauration pourraient le prendre comme un affront. Les parlementaires l’ont bien compris et n’ont pas hésité à sacrifier la santé publique sur l’autel du commerce en excluant de la loi portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) les dispositions visant à lutter contre l’obésité, mais qui visiblement fâchaient certains lobbies…

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.