Débarrassez-vous de vos poignées d’amour pour sauver la planète

Liposuccion à tous les étagesEn pleine prise de conscience écologique aux États-Unis, un chirurgien esthétique de Beverly Hills a utilisé la graisse prélevée au niveau des fesses, du ventre ou des cuisses de ses patients à l’occasion d’interventions de liposuccion pour confectionner un biocarburant capable de faire fonctionner son 4×4 et la voiture de sa petite amie. Un litre de lipodiesel permettait de parcourir autant de kilomètres qu’un litre de gazole classique.

Peu de gens le savent, mais il est possible de produire des biocarburants à partir de graisse de porc, de boeuf, de poulet ou, plus classiquement, d’huile de soja. La graisse humaine contenant les mêmes triglycérides que la graisse animale, le chirurgien en a conclu qu’il pouvait utiliser ce corps gras comme biocarburant.

Mais les autorités californiennes en ont décidé autrement et elles ont interdit au Dr Alan Bittner de poursuivre cette expérimentation, l’usage de déchets médicaux humains étant illégal. À moins que ce ne soit parce que le gouverneur de Californie, ancien Monsieur Univers 1969, a toujours préféré les muscles à la graisse…

En attendant, le Dr Bittner doit être un écologiste dans l’âme, car ce n’est pas le pétrole qui manque dans sa région. Le bassin de Los Angeles est l’un des plus riches du monde en pétrole et des milliers de puits sont creusés dans la ville. Il y a même un forage dans la cour de récréation du lycée de Beverly Hills où aiment à s’amuser les petits anges. Un passé sans tache pour ce puits et aucune fuite n’a permis de savoir s’il appartenait à BP…

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.