Quand les circuits du plaisir s’emballent…

Un autre régimeL’accoutumance est un phénomène bien connu dans le domaine des addictions : il faut consommer des doses de plus en plus importantes d’une drogue dure pour en tirer la même satisfaction.

Si l’on se réfère à une étude conduite par The Scripps Research Institute de Jupiter en Floride, une mauvaise alimentation pourrait être comparable à une drogue dure  : les chercheurs ont montré que l’on pouvait rendre des rats de laboratoire “accros” simplement en leur présentant à volonté une nourriture hypercalorique, très riche en sucres et en graisses. Les rats sont devenus addicts à cette mauvaise nourriture, tout comme certains le sont à l’héroïne ou la cocaïne…
Ce sont les mêmes mécanismes qui se sont mis en place. Les circuits du plaisir se sont emballés et les rats ont dû consommer de plus en plus de nourriture riche pour atteindre le même niveau de plaisir, devenant ainsi obèses. L’imagerie cérébrale a confirmé que tout se passait dans la tête.

Il serait prématuré d’extrapoler les résultats de cette expérience à l’homme, mais dans le cadre de la lutte contre l’obésité tous les moyens doivent être mis en oeuvre pour limiter au maximum la consommation de boissons sucrées et d’aliments hypercaloriques, y compris chez les enfants.

Voilà qui ne peut que fidéliser la clientèle du Heart Attack Grill, établissement spécialisé dans la nourriture hypercalorique et les cigarettes sans filtre en Arizona. Boissons et hamburgers à volonté dans un décor d’hôpital avec médecins cuisiniers et serveuses infirmières. Un fast food qui promet une mort précoce à tous ses clients et qui a instauré la gratuité pour tous ceux qui pèsent plus de 150 kg. La concurrence ne fait pas le poids…

Partager sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Digg
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Netvibes
  • Ping.fm
  • Technorati
  • Yahoo! Buzz

Laisser un commentaire